You are currently viewing S’installer à Montréal: ce qu’il faut savoir
Quartier Le Plateau - Photo LM Montréal

S’installer à Montréal: ce qu’il faut savoir

S’installer à Montréal ou dans la province du Québec apporte son lot d’interrogations et de questionnements pour tout expatrié.

Ce guide pratique sur l’hébergement à Montréal vise à fournir un maximum d’informations utiles pour les nouveaux arrivants au Québec.

Il se veut être une « boite à outils » pour que vous trouviez une réponse ou un début de réponses à vos questions relatives à l’hébergement.

Si vous avez une problématique non abordée dans cet article, écrivez-moi ! Je tenterai alors de répondre à vos questions dans un article de blog.

Allez, c’est parti !

Choisir son quartier pour s’installer à Montréal

Montréal est traditionnellement divisée par la communauté francophone et la communauté anglophone:

  • la communauté francophone se situe essentiellement à l’Est du Boulevard Saint-Laurent,
  • alors que la communauté anglophone se situe plutôt à l’Ouest du Boulevard Saint-Laurent.

Cette division invisible est moins palpable aujourd’hui, mais elle reste néanmoins un guide approximatif.

Pour choisir où habiter à Montréal et en savoir plus sur les quartiers de Montréal, voici une sélection d’articles:

Trouver un logement à Montréal

Trouver un logement à Montréal veut aussi dire connaître et comprendre la terminologie du marché locatif.

Car oui, attendez-vous à ne pas comprendre certains termes. Par exemple, qu’est-ce qu’un :

  • condo ?
  • 4 1/2 ?

Pour vous aider à mieux comprendre les annonces du marché locatif, voici une autre série d’articles :

Comprendre le fonctionnement d’un bail au Québec

Le bail résidentiel québécois offre des particularités qu’il vous faut comprendre avant de signer.

Par exemple, pour les appartements non meublés :

  • la très grosse majorité des baux commence le 1er juillet de chaque année.
    • Vous l’avez compris, le 30 juin/1er juillet sont 2 journées de déménagement au Québec !
    • Vous pourrez toujours louer pour une autre période mais la sélection de logement non meublé sera plus limitée.
  • un bail résidentiel a une durée d’un an, généralement du 1er juillet au 30 juin suivant.
  • pour mettre fin à votre bail avant sa date d’expiration, votre principal outil est la cession de bail, qui implique que vous trouviez un locataire pour vous remplacer.

Pour mieux comprendre vos droits et vos obligations en vertu d’un bail résidentiel québécois :

S’adapter à la vie montréalaise

S’installer à Montréal, c’est aussi apprendre à s’adapter à la vie montréalaise et aux saisons québécoises.

Vous découvrirez rapidement qu’elles sont très différentes des saisons européennes ou d’ailleurs !

  • l’hiver est long et froid,
  • le printemps est très court,
  • l’été est généralement assez chaud, humide et court, et
  • l’automne est une très belle saison.

L’hiver québécois implique une série de mesures ou de prévention à mettre en place pour s’assurer que tout se passe bien pour vous.

Pour assurer votre bonne intégration à la vie montréalaise, voici quelques-uns des principaux sujets abordés :

Les bénéfices que vous apporte LM Montréal

LM Montréal offre des locations meublées à Montréal, que ce soit des appartements meublés ou des chambres en colocation elles-aussi meublées.

Mais LM Montréal vous offre aussi la fiabilité, le sérieux ainsi qu’une expérience personnalisée.

Voici comment:

Pour conclure

Si vous êtes expatrié, s’installer à Montréal va rimer avec adaptation, tant pour trouver un appartement que pour tous les autres aspects de votre vie.

J’espère que ce guide aura répondu à quelques-unes de vos questions en matière d’hébergement.

Sinon, écrivez-moi pour que je puisse compléter cet article !

Dès que vous aurez trouvé votre nouveau « chez-vous », vous pourrez alors en profiter pour découvrir le Québec.

Laisser un commentaire