You are currently viewing Louer un appartement ou un condo à Montréal ?

Louer un appartement ou un condo à Montréal ?

Si vous n’êtes pas habitué au système locatif québécois, vous ne comprenez probablement pas la différence entre un condo et un appartement.

Dans ce cas, cet article est pour vous !

Vous allez désormais comprendre la différence !

C’est parti !

Qu’est-ce qu’un condo à Montréal ?

Un condo est une propriété au sein d’une copropriété.

Ok, je m’explique.

Pour illustrer ce qu’est un condo, le plus bel exemple est un immeuble à logements multiples.

Prenons l’exemple de la Tour des canadiens, au centre-ville de Montréal. Vous trouverez une photo de la Tour des canadiens ici.

Disons qu’il y a 100 logements dans cet immeuble.

Cet immeuble a été divisé pour que chaque logement appartienne à un propriétaire différent.

En conséquence, les 100 logements appartiennent à une multitude de propriétaires.

Certains propriétaires ont un seul logement dans cet immeuble, alors que d’autres peuvent en avoir plusieurs.

Chacun de ces logements s’appelle un « condo ».

On fait donc référence à un condo lorsqu’au sein d’un même immeuble, chaque logement appartient à un propriétaire différent.

Je vous ai donné l’exemple d’une tour de 100 logements pour illustrer ce qu’est un condo à Montréal. Mais ce peut être aussi le cas avec un immeuble de 2 ou 3 étages aussi !

Par exemple, cette location meublée de 3 chambres de LM Montréal est un condo. Elle est située dans un immeuble de seulement trois logements (un triplex) et chaque logement appartient à un propriétaire différent.

Au Québec, un immeuble de 2 étages s’appelle un duplex, un immeuble de 3 étages s’appelle un triplex et ainsi de suite.

Et un appartement ?

Si vous louez un appartement (et non un condo), dans ce cas, l’ensemble de l’immeuble dans lequel est situé l’appartement appartient au même propriétaire.

Un appartement de cet immeuble ne peut donc pas être vendu séparément des autres appartements de l’immeuble.

Tous les locataires des appartements de cet immeuble auront donc le même propriétaire.

Par exemple, cette location meublée du Sud-Ouest de Montréal est un appartement, que LM Montréal loue en chambre en colocation.

L’impact pour le locataire

  • En termes de logement en tant que tel, un condo est similaire à un appartement.
    • Si vous regardez des photos intérieures d’un logement, il vous est souvent impossible de déterminer s’il s’agit d’un condo ou d’un appartement.
    • L’extérieur de l’édifice pourra vous apporter quelques indications, sans être toutefois déterminantes. Par exemple, si vous remarquez que l’appartement a une vue dominante sur Montréal, le logement est donc très probablement situé dans une tour. C’est donc probablement un condo.

Il y a tout de même des différences que vous devez connaître pour orienter votre choix de louer un condo à Montréal, plutôt qu’un appartement:

  • Services communs – Dans les grands immeubles (que l’on appelle aussi « tour à condo »), vous trouverez très souvent des parties communes dans l’immeuble:
    • allée,
    • aire de réception,
    • salle de sport,
    • terrasse commune,
    • salle commune,
    • stationnement,
    • salle de lavage commune,
    • déneigement de l’allée,
    • etc.
    • Vous aurez donc généralement accès à plus de services dans une tour à condo.
    • Ceci ne s’applique toutefois pas dans un immeuble de quelques logements, tel que dans un duplex, triplex, quadruplex, etc.
  • Loyer plus élevé – Plus de services veut aussi dire … loyer plus cher.
    • Si vous louez un condo dans une tour à condo, attendez-vous à des loyers plus élevés en raison des services associés au condo.
    • De nouveau, ce point n’est pas applicable pour les condo situés dans un duplex, triplex, etc. dans lesquels il n’y a pas de services communs.
  • Multiples propriétaires – Le propriétaire du condo que vous louez ne sera généralement pas le même que celui du logement voisin.
  • Pas de pouvoir sur les parties communes – Le propriétaire du condo que vous louez ne pourra pas régler certaines problématiques relatives aux parties communes, puisque les parties communes sont gérées par une association de propriétaires…
    • Des décisions communes doivent alors être prises.
    • Des délais sont donc à prévoir.
  • Construction plutôt récente – Un condo est généralement une construction plutôt neuve ou récemment rénovée.
    • Mais ne supposez pas non plus que tous les appartements sont vieux, car c’est faux !
    • Cet appartement de LM Montréal a été rénové en 2018 !
  • Vos risques en cas de construction neuve – Si vous louez un condo neuf, sachez que le propriétaire de ce condo est exempté des règles de fixation des loyers émises par le Tribunal administratif du logement pendant les 5 premières années de location.
    • L’impact pour vous ?
    • Les propriétaires sont donc libres d’augmenter le loyer à leur guise lors de chaque renouvellement du bail. Et certaines augmentations peuvent être … salées.
    • Mais rappelez-vous: cette liberté d’augmentation du loyer s’applique seulement pendant les 5 premières années de la location d’un condo neuf ! Après ce délai, le montant des augmentations de loyer est réglementé.

L’impact pour le propriétaire

C’est du côté du propriétaire que la différence entre un appartement et un condo à Montréal prend toute son ampleur.

  • Gestion des parties communes – Si chaque logement d’un immeuble collectif a un propriétaire distinct, la gestion des parties communes de cet immeuble collectif est effectuée par une association de propriétaires.
    • Le propriétaire va devoir impliquer du temps dans la gestion de l’immeuble collectif.
  • Frais de condo – Des frais de condo sont payables par chaque propriétaire, pour couvrir les dépenses relatives aux parties communes.
    • Naturellement, les frais de condo varient selon le standing de l’immeuble et Les services offerts au sein de l’immeuble.
    • Pour des immeubles standard, les frais de condo peuvent être de 100$ ou 200$ par mois, alors que ces frais peuvent être multipliés par 2, 3 voir 4 lorsque l’immeuble offre de nombreuses services communs.

Pour conclure

La différence entre louer un condo à Montréal et louer un appartement est souvent mince pour un locataire, toutefois dans la mesure où vous questionnez le propriétaire ou la compagnie gestionnaire sur les points suivants:

  • la présence ou non de services communs dans l’immeuble (piscine, salle de sport, etc.) puisque cela a un impact sur le montant du loyer,
  • l’appartement a-t’il été rénové, et dans l’affirmative quand, puisque cela a un impact sur la qualité du logement, et enfin
  • le condo est-il neuf ou a-t’il moins de 5 années de location, puisque cela a un impact direct sur le montant des augmentations de loyer.

Si vous avez des questions sur la location d’un condo à Montréal, contactez-nous !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire