Les options pour payer votre loyer au Québec
Photo de Mimi Thian

Les options pour payer votre loyer au Québec

Les options peuvent paraître évidentes … mais pourtant.

Le chèque est la méthode traditionnelle pour payer votre loyer au Québec.

Toutefois, un nouveau moyen de paiement s’est développé au Québec et au Canada au cours de la dernière décennie: le virement Interac.

Les personnes qui ne résident pas en Amérique du Nord ont tendance à ne pas connaître cette méthode de paiement.

Si vous avez enfin trouvé l’appartement rêvé à Montréal, voici un survol des moyens disponibles pour payer votre loyer au Québec.

Le traditionnel chèque

Inutile de le décrire, on le connaît tous !

Bien qu’il soit de moins en moins utilisé, le chèque est toujours un moyen répandu pour payer votre loyer au Québec.

Ses avantages:

  • c’est un moyen de paiement très répandu et connu de tous,
  • il est très facile d’utilisation,
  • la personne qui reçoit un chèque peut désormais l’encaisser grâce à son téléphone portable, sans devoir aller le déposer à la banque ! Le montant du chèque sera dans son compte généralement dans les 24h ou 48h selon la banque.

Ses inconvénients:

  • il implique un déplacement physique pour aller le remettre à la personne que vous voulez payer,
  • les chèques ont tendance à devenir payants selon certaines banques.
  • le risque pour le propriétaire est le chèque sans provision. Pour cette raison, certaines personnes refusent désormais les chèques.

L’argent comptant

Bien sûr, payer votre loyer en argent comptant est toujours une option au Québec.

Mais avouons-le, c’est tout de même rare qu’une personne paye son loyer avec de l’argent comptant !

Les modes de paiement par chèque ou électroniques sont souvent préférés.

Mais si vous optez pour un paiement du loyer en argent comptant, assurez-vous de demander un reçu pour la somme que vous avez payée !

Le virement bancaire

C’est également un moyen pour payer votre loyer au Québec.

Néanmoins, cette option est plutôt peu commune et a tendance à être utilisé dans le cas d’un locataire international (non encore installé au Québec).

Ce moyen de paiement présente les avantages et les inconvénients suivants :

Son avantage:

  • il est particulièrement utile pour un virement international. Lors de la signature d’un nouveau contrat de bail entre LM Montréal et un locataire non-canadien, le virement bancaire international est souvent utilisé pour payer le 1er loyer, si cela est le choix du locataire.

Ses inconvénients:

  • des frais sont toujours associés à un virement international.
  • plusieurs jours ouvrables sont requis pour que le transfert ait lieu.

Le virement Interac: qu’est-ce que c’est ?

Le virement Interac est devenu très populaire au Canada, lors des dernières années.

C’est un moyen rapide, pratique et souvent gratuit d’envoyer de l’argent à toute personne vivant au Canada grâce aux services bancaires en ligne.

Autrement dit, le virement Interac est un virement de fonds de votre compte vers celui d’une autre personne par voie électronique.

Jusque là, rien de nouveau.

La nouveauté est que la seule information dont vous avez besoin de la personne à qui vous voulez envoyer de l’argent est:

  • son adresse e-mail, ou
  • son numéro de téléphone portable (cellulaire) !

C’est aussi simple que cela !

Plus besoin de toutes les informations bancaires du destinataire des fonds … Son e-mail suffit !

Deux exigences pour payer votre loyer par virement Interac

En réalité, vous allez avoir besoin de 2 choses:

  • l’adresse e-mail de la personne à qui vous voulez envoyer des fonds (ou son numéro de téléphone portable), ET
  • un compte bancaire canadien. Car le virement Interac ne fonctionne pas encore avec des banques européennes notamment. Dans ce cas, le virement bancaire reste souvent la solution.

Étapes pour envoyer les fonds

Vous avez déjà un compte bancaire canadien ! Parfait, ça va aller très vite.

Dans ce cas:

  • connectez-vous à votre compte,
  • naviguez jusqu’à la section Virement Interac, et
  • suivez les instructions.

Le processus change un peu d’une banque à l’autre mais il est généralement très facile.

Vous allez alors devoir indiquer les informations suivantes:

  • prénom et nom de la personne à qui vous envoyer des fonds,
  • e-mail de cette personne (ou son numéro de téléphone),
  • le montant de la somme envoyée,
  • le mot de passe que vous allez remettre à la personne à qui vous envoyez des fonds pour qu’elle puisse encaisser les fonds.

Et voilà !

En 2 minutes, c’est réglé.

Des frais d’un tel virement Interac ?

Généralement, un tel virement Interac est gratuit.

Néanmoins, chaque banque a ses propres règles. Alors, vérifiez auprès de votre banque au préalable.

Limite au montant pouvant être envoyé

Oui !

Il y a des limites quotidiennes.

Les limites varient beaucoup selon votre banque et selon votre profil client.

Pour certaines personnes, la limite est de 1 000 $ par jour, pour d’autres 2 000$, voire 3 000$, etc.

Par exemple, si vous devez payer votre loyer au Québec de plus de 1000 $, il est probable que vous ayez à faire plusieurs virements Interac, étalés sur plusieurs jours.

Pensez-y !

Que se passe-t’il pour le destinataire des fonds envoyés par virement Interac ?

Lorsque vous envoyez des fonds par virement Interac, le destinataire va rapidement (quelques minutes plus tard) recevoir un email l’informant que des fonds lui ont été envoyés.

Cet e-mail contient les renseignements suivants sur le virement :

  • le nom de l’expéditeur,
  • le montant du virement, et
  • le lien lui permettant de déposer les fonds dans son compte bancaire.

Là encore, c’est très simple pour la personne qui reçoit le virement Interac.

Elle doit alors:

  • cliquer sur le lien figurant dans l’email qu’elle a reçu,
  • sélectionner sa banque,
  • ouvrir une session,
  • sélectionner le compte de son choix dans lequel les fonds seront déposés, et
  • entrer la réponse à la question de sécurité que vous avez établie.

Notez que:

  • une personne peut choisir de recevoir des fonds par virement Interac directement dans son compte bancaire, sans avoir à répondre à une question de sécurité.
  • la personne à qui des fonds ont été envoyés a un délai (généralement d’un mois) pour encaisser les fonds.
  • si la personne qui reçoit l’email ne suit pas les instructions mentionnées dans le courriel, les fonds ne seront pas encaissés ! Autant le savoir : elle a une action à poser pour que les fonds soient déposés dans son compte. Pas d’action, pas d’argent.

Donc, si par exemple vous décidez de payer votre loyer par virement Interac, vous n’envoyez pas d’argent par e-mail ni par messagerie texte.

L’email avise uniquement votre propriétaire que votre envoi de fonds a été effectué et l’informe des procédures à suivre pour encaisser ces fonds.

Selon Interac, les fonds seraient toujours détenus par votre institution financière, jusqu’à ce que votre propriétaire (dans notre exemple) suivent les procédures d’encaissement des fonds. Suite à cela, les fonds sont transmis par les réseaux de paiement traditionnels des banques.

Pour conclure

Le chèque et le virement Interac sont les moyens les plus connus et les plus répandus pour payer votre loyer au Québec.

Le virement Interac a tendance à prendre de plus en plus sa place, en raison de ses avantages:

  • très rapide: en 2 minutes maximum, c’est réglé
  • très facile: vous avez besoin de l’email de la personne à qui vous envoyé les fonds et c’est tout,
  • gratuit. Quoi de mieux ?

Ses inconvénients ?

Il vous faut absolument avoir un compte bancaire canadien pour pouvoir faire un virement Interac !

Si vous voulez en savoir plus sur comment payer votre loyer au Québec, pensez aussi consulter cette page du tribunal administratif du logement.

Crédit photo: Photo de Mimi Thian sur Unsplash.

Laisser un commentaire