You are currently viewing Habiter à Montréal: côté anglophone ou côté francophone ?
Rue Saint-Laurent à Montréal - Photo de LM Montréal

Habiter à Montréal: côté anglophone ou côté francophone ?

Dans un précédent article, LM Montréal vous présente les quartiers préférés des expatriés français. Aujourd’hui, je m’attarde sur le rôle de la rue Saint-Laurent à Montréal pour mieux choisir où habiter à Montréal.

Préférez-vous vivre côté francophone ou côté anglophone de Montréal ?

Car oui, Montréal est divisée par ces 2 tendances linguistiques.

Et savez-vous où est située cette ligne « invisible » entre le côté francophone et le côté anglophone de Montréal ?

Le boulevard Saint-Laurent !

Les anglophones ont tendance à appeler ce boulevard: la « Main ».

Le boulevard Saint-Laurent traverse complètement l’île de Montréal de la rue de la Commune (au Sud) jusqu’à la rivière des Prairies, complètement au Nord de Montréal.

Pourquoi est-ce important de connaître le boulevard St-Laurent ?

Tout expatrié devrait savoir cela avant de venir habiter à Montréal.

Pour 2 raisons principales.

La langue parlée

D’une part, parce que le choix de votre quartier de Montréal déterminera la langue principalement parlée dans ce quartier.

  • Par exemple, si vous décidez d’habiter à Montréal, dans le quartier Le Village, Le Plateau ou encore à Rosemont, votre voisinage sera très majoritairement francophone.
  • Par contre, si vous décidez d’habiter plutôt dans les quartiers Côte-des-neiges, le Sud-Ouest ou Verdun de Montréal, votre environnement sera essentiellement anglophone.

Et où se fait cette division entre le côté francophone et le côté anglophone ?

Eh bien, vous l’avez compris: c’est le boulevard Saint-Laurent !

  • À l’Est du boulevard Saint-Laurent, la communauté est plutôt francophone.
  • À l’Ouest du boulevard Saint-Laurent, la communauté est plutôt anglophone.

Cette division linguistique était plus marquée dans le passé.

Aujourd’hui, elle est beaucoup moins flagrante.

De nombreux anglophones habitent à l’Est du boulevard Saint-Laurent à Montréal, tout comme de nombreux francophones habitent à l’Ouest du boulevard rue Saint-Laurent.

Du coup, l’usage du français et de l’anglais est présent dans toute la ville.

Mais plus vous vous éloignez du boulevard Saint-Laurent (vers l’Est ou vers l’Ouest), plus cette distinction de la langue sera présente.

Pour s’orienter à Montréal

La 2ème raison pour laquelle il est important de connaître le rôle de la rue Saint-Laurent à Montréal est … pour s’orienter !

Saviez-vous que les rues de Montréal peuvent être très longues.

Parfois, même, très très longues.

Des exemples ?

  • la rue Sainte-Catherine, la rue Saint-Denis et le Boulevard Saint-Laurent s’étalent chacune sur plus de 11 km ! 
  • la rue Sherbrooke de Montréal fait, quant à elle, plus de 30 km de long !

Donc, pour mieux s’orienter, la ville de Montréal est divisée en deux : 

  • l’Est, et 
  • l’Ouest.

Où est située cette division entre l’Est et l’Ouest de Montréal ?

De nouveau, avec le boulevard Saint-Laurent !

Ainsi, les rues traversant Montréal d’Est en Ouest auront 2 noms. Voici des exemples:

  • la rue Sherbrooke Est et la rue Sherbrooke Ouest, ou encore
  • la rue Saint-Catherine Est et la rue Sainte-Catherine Ouest,
  • etc.

Assurez-vous de savoir si vous êtes du côté Est ou du côté Ouest de ces rues, car sinon, vous pourriez cherchez votre destination longtemps !

Supposons que vous êtes sur le point de partir habiter à Montréal et que vous avez déjà réservé votre appartement sur la rue Sainte-Catherine au 850.

S’agit-il du 850, rue Saint-Catherine Est ou bien du 850, rue Ste-Catherine Ouest ?

Ne vous trompez pas : ces deux adresses sont assez éloignées !

Sachez-le: cela pourrait vous épargner bien des tracas à votre arrivée … !

Murale de Léonard Cohen, sur la rue Saint-Laurent à Montréal – Photo de LM Montréal

L’importance des coins de rues

Un expatrié ne s’attend pas nécessairement à ce que les coins de rues puissent être une chose très importante à connaître.

Et pourtant, c’est réellement le cas lorsque l’on habite à Montréal ou encore lorsque l’on visite Montréal. C’est d’ailleurs aussi le cas partout en Amérique du Nord.

Je vous l’accorde, Google Maps est devenu notre meilleur ami pour nous déplacer.

Mais imaginez-vous un instant que vous n’ayez pas de réseau ou encore que votre téléphone ne soit plus chargé…

Connaître le nom de la rue de votre destination est important, mais ce n’est pas suffisant ! 

Puisque les rues de Montréal peuvent être très longues, ne vous aventurez pas à pied (ni même d’ailleurs en voiture) sans connaître également la rue perpendiculaire la plus proche de votre destination.

Reprenons notre exemple et supposons que vous avez décidez d’habiter à Montréal, au 850 rue Ste-Catherine Ouest. 

Vous verrez, vous prendrez rapidement l’habitude de mentionner à vos amis ou autres « 850 rue Sainte-Catherine Ouest, coin Avenue McGill College » (le coin de rue perpendiculaire).

Cela permet de savoir exactement où est situé votre adresse de destination et vous évitera sans se retrouver à l’autre bout de la ville de façon imprévue !

Pour conclure

Si vous venez habiter à Montréal pour la première fois, vous allez devoir connaître le rôle de la rue Saint-Laurent :

  • lors de votre sélection d’un appartement à louer: pour choisir si vous préférez habiter essentiellement dans le côté anglophone ou le côté francophone de Montréal,
  • pour mieux vous orienter à Montréal: la rue Saint-Laurent étant la ligne de démarcation entre l’Est et l’Ouest de Montréal.

Enfin, assurez-vous de toujours demander le coin de la rue perpendiculaire de votre destination.

Ou sinon, assurez-vous que votre téléphone soit bien chargé 🙂

Enfin, si vous venez habiter à Montréal ou avez des questions relativement à votre prochain séjour à Montréal, n’hésitez pas à me contacter ou à consulter les ressources suivantes:

Cet article a 5 commentaires

Laisser un commentaire